Dans l’oeil d’Éric Facon, photographe-Voyages intimes

Éric est photographe, depuis toujours, son Leica n’est jamais trop loin de son regard bleu clair. Je dirais qu’il est photographe littéraire, photographe de l’intime. D’ailleurs pour lui, la photo, c’est prendre des notes, je rajouterai, la photo c’est un peu son journal intime.

Il aime la banalité des jours, les heures qui s’étirent immobiles, les visages bruts, sans artifices. 

Il aime la littérature américaine, les road trip et les vents fous de Patagonie.

Il aime prendre son temps et préfère revenir sur ses pas plutôt que de prendre le large à tout prix.

Il aborde l’intime avec pudeur et focus toujours sur l’humain quelles que soient ses convictions.

Sa vision du monde est poétique et sociale.

Poète, sensible, engagé, pudique, vous allez le découvrir dans cette conversation où l’on va parler des voyages, du père, de l’amour et du Chili (le pays qui l’a trouvé, le pays qui l’a en quelque sorte façonné.)

Vous pouvez écouter cette épisode sur Apple podcast, Google podcast, Deezer ou Spotify ou bien en copiant le lien ci-dessous

https://www.podcastics.com/episode/62904/link/

Pour en savoir plus sur Éric Facon

– Ses livres :

Hijos del exilio/ enfants de l’exil et Correspondances Indiennes

– Prochaine visio-conférence de l’atelier faire+MONTRER :

Flore-Aël Surun sur son livre « Chamane lumière » aux éditions de juillet.

Vendredi 26 février 2021 à 20h 

inscription sur atelierfairemontrer@gmail.com

– suivi photo de la recherche dans les forêts domaniales françaises des chênes exceptionnels, de leur abattage et transformation, pour la reconstruction de la flèche de Notre-Dame de Paris.

– résidence + exposition en juin 2021 à Lingreville (Normandie) sur les maraichers Bio de la région.

www.ericfacon.com

www.instagram.com/ericfacon.photo/

www.signatures-photographies.com

Les livres et auteurs abordés :

– « Cap Horn » Anne Chapman (sur les Yaghans)

– Raymond Carver

– Francisco Coloane

– Les photographes Robert Frank, Stephen Shore, Rodrigo Gomez Rovira et Sergio Larrain.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.