Paul Coquerel, l’Afrique au coeur

C’est un peu de ma vie que je vous livre dans cet épisode. Paul Coquerel est mon cousin. Il me racontait des histoires d’épouvante quand j’étais enfant, notamment celle du Haricot noir. Il fait partie des voyageurs mythiques de la famille : il y eut d’abord mon grand-père paternel qui était marin, qui parcourait les mers du globe en ramenant des cadeaux extraordinaires à ses enfants. Il y a aussi Véronique, une de mes soeurs que j’ai évoquée dans l’épisode de Lucie Azema,  et il y a Paul. Paul c’est l’historien, l’ethnologue, celui qui ramenait des statuettes de ces nombreux aller-retours en terre africaine, mais aussi des sauterelles grillées et autres réjouissances culinaires novatrices dans les années 80-90. Car Paul voue une passion pour l’Afrique et notamment l’Afrique du Sud dont il est un des experts. Il m’a longtemps intimidée. Je suis sensible à son immense culture et à son humour. Je lui dois mes fiches de révision du bac (merci à celle sur le dollar qui m’a permis de l’obtenir). Je lui dois mon envie d’aventures et de connaissances.

Il est de cette génération qui a connu le mur de Berlin, l’apartheid en Afrique du Sud. C’est un humaniste et j’espère qu’à travers ses paroles vous découvrirez son âme sensible. Je le remercie d’avoir accepté cette invitation. Je suis infiniment reconnaissante de faire partie de cette famille, ma famille.

Vous pouvez écouter cet épisode sur votre plateforme préférée ou en cliquant sur le lien suivant

https://www.podcastics.com/episode/86214/link/

film soleil vert de Richard Fleischer

Capsules Voyageuses

Souvent le voyage emprunte des chemins de traverse pour se transformer en moments de grâce, de surprise ou de déconvenue. Des voyageurs vont nous raconter leurs anecdotes insolites, cocasses parfois angoissantes.

À retrouver sur Spotify, Deezer, Google ou Apple Podcast ou en suivant le lien

https://www.podcastics.com/podcast/ecoutes-voyageuses/series/capsules-voyageuses/

Marie-Pierre Dillenseger, Debout, la force de s’incarner

Marie-Pierre Dillenseger est une experte des arts consacrés chinois (le Feng Shui, le Yi Jing…). Écrivaine, conférencière et praticienne, elle a développé une approche fondée sur l’autonomie individuelle et la pertinence décisionnelle.

Voilà une année que j’ai croisé sa route, elle m’a ouvert l’horizon, fait connaître Mama Editions et touché du doigt la pensée chinoise. Sa terre aimée américaine est le territoire des Wampanoag à Cape Cod, sur la côte est  des Etats-Unis. Lors de notre première rencontre, on en a discuté, micros éteints, c’était encore son territoire secret . Pour cette nouvelle émission consacrée à son livre « Debout, la force de s’incarner », j’avais envie d’entrer dans un peu plus d’intimité avec elle. Elle va nous parler des circonstances qui l’ont poussé à écrire ce livre, de sa maison hautement symbolique , de notre vitalité et par extension de la vitalité de la société. 

“S’incarner, c’est arriver, au fil d’une vie, à lisser les aspérités qui se nichent entre l’âme et le corps »

Vous pouvez écouter cet épisode sur votre plateforme préférée ou en suivant le lien ci-dessous

https://www.podcastics.com/episode/81149/link/

Quelques phrases tirées de l’entretien

« La capacité d’accepter la réalité telle qu’elle est en nous faisant confiance »

« Notre vie se nourrit aussi de l’invisible »

« Les signes sont multiples »

« Le corps est un allié, il nous parle, il nous donne des informations »

« Qu’avons-nous à déployer dans cette vie-ci pour nourrir notre âme ? »

« Chaque fois que nous faisons un choix, ayons en tête le rapport choix, impact sur notre santé »

« On ne nous apprend pas que le temps c’est de l’énergie »

Pour aller plus loin

Marie-Pierre Dillenseger • www.mpdillenseger.com • YouTube • Instagram • Facebook •

Debout, la force de s’incarner (2021) chez Mama Éditions

Jean-Claude Razel, ouvrir la voie…de Chamonix au Brésil

Jean-Claude Razel est un homme transatlantique, vivant entre le Brésil et Chamonix. Son credo « Enthousiasme et lucidité » Il en faut pour avoir créer une boite d’aventures outdoor dans une petite ville de l’état de Sao Paulo, hors des sentiers touristiques classiques. Il en faut, aujourd’hui, pour entrer en transition et déconstruire les mythes des dernières décennies . Les sujets abordés, dans cet épisode, sont denses : ils vont de la création d’une entreprise durable axée sur l ‘écologie et initiateur d’emplois, la beauté de la montagne, l’art, la pédagogie, et la spiritualité.

Cet alpiniste, grimpeur chevronné a ouvert des centaines de voies dans le monde entier, il a emmené l’équipe brésilienne de rafting au sommet de deux championnats du monde. 

Aujourd’hui conférencier éducateur, il soutient aussi des artistes. C’est un esprit libre engagé et visionnaire pour une conversation au fil de l’eau, tranquille et  profonde…mais surtout porteuse d’espoir.

Vous pouvez écouter cet épisode sur votre plateforme préférée ou en suivant le lien ci-dessous

https://www.podcastics.com/episode/77553/link/

Pour en savoir plus

www.alaya.com.br

La peintre : Viviane Josée restieau www.lumièredesmondes.com

Pour l’esthétisme de la montagne

Gaston Rébuffat

Punchline

« si je n’ai pas de nature préservée, je n’ai pas de travail »

Aux frontières tibétaines

Je vous emmène à la frontière tibétaine avec Alex Lebeuan, co-fondateur de Shanti travel.

Pendant plusieurs mois, Alex, Tenzin et leur fille Lhamo ont pris la route, « à petits pas » , à pied donc, sur les terres himalayennes, au Sri lanka et au Rajasthan. C’est un pan de ce voyage qu’Alex va nous raconter ici. Un voyage riche en émotions car ils sont partis sur les traces des parents de Tenzin, tibétains et réfugiés au Ladakh et au Mustang pour fuir l’invasion du Tibet par le gouvernement chinois. La petite histoire croise la grande où l’on découvre la vie des Freedom fighters (les combattants tibétains), l’exode, la quête des racines mais aussi une école bien particulière au Ladakh :Secmol et un ladakhi pour le moins visionnaire  : Sonam Wangchuk.

Ecoutez le témoignage d’Alex Lebeuan … sur votre plateforme préférée ou en suivant le lien ci-dessous :

https://www.podcastics.com/episode/76911/link/

Pour aller plus loin 

www.shantitravel.com

www.nimmuhouse.com

www.secmol.org

www.hial.edu.in

La baleine blanche de Jacques Lanzmann

Le léopard des neiges  de Peter Matthiessen

L’envol vers soi, voyage quantique

C’est un voyage singulier dans lequel je vous emmène cette fois-ci, un voyage quantique.

Aux commandes, Lena Favre, une channel ( ou canal). Depuis toujours, elle entend, voit l’invisible,  antenne reliée au ciel et à la terre. Elle est entrée dans la collection des channels de Mama Éditions, la seule française à ce jour, avec son livre « l’envol vers soi ». Écrit avec ses guides, messagers de l’invisible, ce livre nous amène à lâcher prise, nous libérer de toutes les chaînes individuelles et collectives pour oser notre Envol vers soi.

Bon voyage en compagnie de Lena Favre ! 

Vous pouvez écouter cet épisode sur votre plateforme préférée ou en copiant le lien ci-dessous :

https://www.podcastics.com/episode/76094/link/

L’envol vers soi- Mama Éditions

Pour contacter Lena Favre : lena-favre12753@gmx.fr

page Facebook : L’envol vers soi

Greenlandia, la voix des pôles (avec Vincent Hilaire)

Qu’est ce qui nous fait aller toujours plus au nord ? Affronter les extrêmes ? 

Le Groenland, immense île blanche et glacée est posée comme au sommet du crâne de la Terre. L’Amérique et le vieux continent  sont à 4 ou 5 h d’avion vers l’est ou l’ouest. Terre d’expéditions, austère beauté monochrome, un seul esprit, celui de la liberté et du savoir faire séculaire, y règne.

Il est toujours fascinant de se demander comment les peuples ont survécu à de pareilles conditions de froid et d’isolement, « des sociétés ancestrales au destin héroïque » écrivait Jean Malaurie.

Au fond des fjords, les villages. La glace. On peut penser monotonie, lenteur d’un temps sans fin, noir l’hiver, lumière éternelle, l’été.

Mais Les Inuits savaient survivre dans ce désert de glace. Aujourd’hui, tout a évolué très vite, trop vite… Le glacier Sermeq Kujalleq le plus gros fournisseur d’icebergs de l’hémisphère nord hurle sa fureur, se mutile et disparait précipitamment à cause de ce climat déréglé.

Beaucoup de communautés se sont perdues, oubliant les traditions et s’enfonçant dans les méandres d’une vie sans boussole. À nouveau, on réapprend de la nature. On transmet aux enfants la force de leurs ancêtres en héritage : Patience, persévérance, détermination et solidarité telle est la loi implacable de la Nature.

C’est de cette force qu’est né Greenlandia. Un relais de la parole des populations encore connectées à la Nature pour leur survie vers les populations urbaines comme l’une des clefs, des voies de sortie de cette autre crise planétaire, car l’activité humaine est à la fois la cause principale et l’unique solution de sortie de cette crise climatique en cours.

Écoutons Vincent Hilaire à la tête de ce projet depuis 6 ans déjà.

Vous pouvez écouter cet épisode sur vos plateformes préférées ou en copiant-collant le lien ci-dessous :

https://www.podcastics.com/episode/74293/link/

Pour aller plus loin 

www.greenlandia.org

FB : greenlandia

IN : greenlandia

IG : greenlandia_expedition

Les lieux de l’expédition :

Le Fjord Scoresby

Le village Ittoqqortoormiit

Editions Glénat pour les futures publications.

The Police : « Spirits in the material world »

Bob Marley : « Natural Mystic »

Photo ©Vincent Hilaire-Greenlandia

Alfred de Montesquiou, Grand reporter

Alfred de Montesquiou, grand reporter, a longtemps parcouru le monde dans ses zones les plus sombres, les guerres et les conflits. De guerre lasse, il consacre, aujourd’hui, son temps au documentaire. Vous avez pu le voir sur « la route de la soie » et « Sur les routes des extrêmes, une traversée de l’ Amérique du Sud » , deux productions de la chaîne Arte. 

Pour refermer définitivement sa vie de reporter de guerre, il a écrit son premier roman « l’étoile des frontières » , une épopée contemporaine sur la Syrie, les Hommes et une certaine forme de rédemption.

Il va nous raconter son Moyen-Orient, son amour pour la langue arabe, la Syrie et ses  déchirures ainsi que ses nouveaux engagements tournés vers l’écologie.

Pour aller plus loin :

« L’étoile des frontières » chez Stock

« La route de la soie et autres merveilles » Ed du chêne – Arte Editions – Documentaire à retrouver sur Arte boutique

« Sur la route des extrêmes, une traversée de l’Amérique du Sud » Gallimard-Arte Editions- Documentaire à retrouver sur Arte boutique

« Oumma, un grand reporter au Moyen-Orient » Editions du Seuil

Vous pouvez écouter cet épisode sur votre plateforme préférée ou en copiant-collant le lien ci-dessous :

https://www.podcastics.com/episode/73014/link/

Julie Lehair Pawlak, une vie de voyages et d’engagement

J’aurais pu appeler ces 2 épisodes : les femmes sont mes héroïnes. 

J’ai toujours aimé ces longues conversations intimes qu’on peut entreprendre avec les femmes même inconnues. 

J’ai rencontré Julie Lehair Pawlak par l’intermédiaire de son mari Fabrice Pawlak. Il m’a dit : « Va voir ma femme, elle a des choses à dire ». Julie a pris son temps avant de me répondre. Elle voulait faire passer un message, le message du droit à la différence.

Vous allez l’entendre, c’est une femme indépendante, une force tranquille. 

On a longuement parlé et j’ai du scindé cette discussion en 2 parties. Le premier épisode, je l’ai appelé le temps de l’ailleurs. On y parle de son travail dans l’humanitaire, de ses vies à l’étranger notamment en Amérique latine. 

Dans le second épisode, c’est le temps de l’engagement, son engagement vis à vis du droit à la différence.

Elliot, son fils ainé est haut potentiel. Max, le cadet, est autiste.

Ses mots empreints d’amour sont un hommage à ses enfants. Ils lui montrent que la vie, sous une autre perspective, est souvent plus poétique, plus sensible.

Comme elle aime à le dire, ses enfants l’ont rendue meilleure, plus tolérante, plus optimiste.

À vos écouteurs , on embarque avec Julie.

Vous pouvez écouter ces 2 épisodes sur Apple podcast, Deezer ou Spotify ou en copiant-collant les liens ci-dessous :

https://www.podcastics.com/episode/71666/link/

https://www.podcastics.com/episode/71667/link/

Pour aller plus loin :

« L’autisme expliqué aux non autistes » Brigitte Harrisson et Lise St-Charles

« L’enfant surdoué » Jeanne Siaud-Facchin

« La différence invisible » Julie Dachez

« T’inquiète pas, maman, ça va aller » Hélène de Fougerolles

« Autisme mon enfant, ma bataille » Le Monde en face- france 5

“Quand les femmes pensent le monde” de Monique Grande

Une nouvelle discussion avec Monique Grande autour de son essai “Quand les femmes pensent le monde”. Écrit au cours de cette étrange année 2020, partant du constat de la crise actuelle, Monique Grande, coach du féminin depuis près de 30 ans, nous incite au travers de nombreux exemples de femmes à oser nos talents et à innover ensemble. “Le temps de la réparation est terminé”, soyons audacieuses, montrons l’exemple et engageons-nous !

Vous pouvez écouter cet épisode sur votre plateforme préférée Apple podcast, Deezer, Spotify… ou bien en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://www.podcastics.com/episode/70838/link/

 Pour aller plus loin :

“Quand les femmes pensent le monde” de Monique Grande

Le jeu Féminitude-Éditions Le Souffle d’Or

Le jeu Les Semeuses- Le Courrier du livre Trédaniel Éditeurs

www.feminitude.fr